BOUHADJA VEUT REPRENDRE SON SIÈGE

0

Chassé d’une manière illégale de son poste, Saïd Bouhadja veut prendre sa revanche et récupérer le siège de président de l’Assemblée nationale. Il a exprimé ce lundi son désir de voir le nouveau SG du FLN le rétablir dans son droit : « J’attends de Mohamed Djemaï qu’il me rende justice, car je me considère toujours comme le président légitime de l’APN et si je dois aller en justice pour cela je le ferai », a-t-il déclaré en marge d’une réunion de la commission des sages du FLN. Le nouveau patron du FLN a indiqué que « Bouhadja n’est pas candidat », ajoutant que ce dernier « est toujours en attente de la réponse du Conseil d’Etat », qu’il avait saisi au lendemain de sa destitution en faveur de Moad Bouchareb. Saïd Bouhadja devait être définitivement fixé hier soir sur son sort, au terme de la réunion du groupe parlementaire du FLN qui doit désigner son candidat pour l’élection qui aura lieu mercredi en fin de matinée. 

Deux autres noms circulent au sein du parti majoritaire. En plus de la candidature plausible du SG, Mohamed Djemaï, celle de Si Affif, président de la commission des affaires étrangères, n’est également pas exclue. L’Assemblée populaire nationale (APN) tiendra, mercredi prochain, une séance plénière consacrée à l’élection d’un nouveau président, a indiqué dimanche dernier un communiqué de la chambre basse du Parlement. Le Bureau de l’APN a tenu dimanche une réunion, sous la présidence du vice-président Abderrezak Terbeche, consacrée à l’examen du rapport de la Commission des affaires juridiques, administratives et des libertés portant sur la validation de la vacance du poste de président de l’APN et la concertation autour de la date de la séance pour l’élection du nouveau président, a précisé la même source. Selon le même communiqué, M. Terbeche a tenu, par la suite, une réunion de concertation avec les présidents des groupes parlementaires, laquelle a débouché sur la validation du choix du mercredi 10 juillet à 10h00 en tant que date de la tenue de la séance consacrée à l’élection du nouveau président l’APN.

A rappeler que la commission des Affaires juridiques, administratives et des libertés de l’APN avait validé, plus tôt dans la journée, la vacance du poste de président de l’APN. « Après avoir pris acte de la déclaration de démission présentée par M. Moad Bouchareb, après subrogation du président de l’APN par intérim et après avoir pris acte du rapport du Bureau de l’APN constatant la vacance du poste, les membres de la commission ont, après délibérations, confirmé à l’unanimité la vacance du poste de président de l’Assemblée nationale », lit-on dans le communiqué. Cette confirmation a été adoptée lors d’une réunion de la commission des Affaires juridiques, administratives et des libertés de l’APN sous la présidence de M. Amar Djilani, président de la commission, conclut le communiqué.

Par ailleurs, le secrétaire général du parti du FLN, Mohamed Djemaï a mis l’accent hier, sur la nécessité de la réunification des rangs du parti, « loin de l’attachement aux postes de responsabilité ».

Intervenant à l’ouverture d’une réunion avec les présidents et des membres des commissions permanentes de l’APN, organisée deux jours avant l’élection du nouveau président à la chambre basse du Parlement en remplacement de Bouchareb qui a démissionné, M. Djemai a indiqué que la conjoncture actuelle que traverse cette instance législative marquée par « de légères frictions » requiert d’œuvrer à « la réunification des rangs du parti et l’ouverture des horizons devant tous les militants », estimant « insensé de lier le sort du parti à une personne quelle qu’elle soit ».

A ce propos, le SG du FLN avait fait état d’une réunion, dans la soirée d’hier, avec « le comité des sages » pour la discussion de cette question en plus de celle relative au candidat du parti à la présidence de l’APN.

Source: Hocine Adryen

10 juillet 2019 |

Les commentaires sont clos.

Trouver des avocats par ordre alphabétique
Annuaire des Avocats Algérien – Powered by Avocat Algérien.
Aller à la barre d’outils