Fatiha Benabou Affirme que la Constitution ne Permet pas l’Annulation des Élections

0

Fatiha Benabou, professeur de droit à l’Université d’Alger et constitutionnaliste, a déclaré que « nul ne peut annuler les élections présidentielles », en commentant la décision du Président de reporter le scrutin.

La spécialiste en droit constitutionnel souligne que « la Constitution ne permet pas la prolongation du mandat du Président après le 16 avril ». Elle ajoute que l’Algérie « entre automatiquement dans une phase de transition après cette date. Cette phase doit être gérée en construisant un consensus avec l’opposition ».

La spécialiste en droit explique que « la Constitution Algérienne est une Constitution de paix et ne reflète pas les rapports de forces. Cependant, elle n’a pas les instruments juridiques pour prévoir les crises politiques dont souffre actuellement l’Algérie ».

Fatiha Benabou conclut que « nous ne sommes plus en mesure de régler cette crise politique avec une Constitution de paix et des textes juridiques neutres ». Cette situation inédite a donc conduit à un vide juridique et ne peut pas être gérée exclusivement par le gouvernement. Un consensus doit être rapidement trouvé pour sortir le pays de la crise.

Par Pica Ouazi

13 mars 2019 |

Les commentaires sont clos.

Trouver des avocats par ordre alphabétique
Annuaire des Avocats Algérien – Powered by Avocat Algérien.
Aller à la barre d’outils