La nouvelle loi électorale sera adoptée et prête à l’emploi

0

Les deux projets de lois organiques soumis à la Commission des affaires juridiques, administratives et des libertés, le premier modifiant et complétant la loi organique n 16-10 du 25 août 2016 relative au régime électoral, et le second étant relatif à l’Autorité nationale indépendante des élections, seront adoptés et finalisés au niveau des deux chambres du parlement à partir de dimanche prochain, a-t-on appris de sources sûres. 

Les autorités algériennes ont donné un inédit coup d’accélérateur au processus d’organisation des élections présidentielles prévues au mois de décembre prochain. La nouvelle loi électorale passera comme une lettre à la poste au niveau des deux chambres du parlement et sera adoptée officiellement dimanche prochain. Les débats devront être clôturés jeudi prochain.

Les modifications qui seront apportées à la loi électorale algérienne concerneront « l’obligation pour le concerné de déposer en personne » la déclaration de sa candidature au poste du président de la République auprès du président de l’Autorité nationale indépendante en charge des élections « au lieu du Conseil constitutionnel », en sus de la condition d’être titulaire d’un diplôme universitaire ou d’un titre équivalent. Par ailleurs, le nombre de formulaires de souscription de signatures individuelles a, en vertu du même texte, été « réduit » à 50.000 signatures individuelles d’électeurs inscrits sur une liste électorale, au lieu de 60.000 signatures avec l’annulation de la liste de 600 signatures individuelles d’électeurs.

A partir de l’adoption de ces nouvelles modifications, il ne reste que de lancer l’appel à la convocation du corps électoral et de fixer définitivement les dates du prochain scrutin présidentiel. Abdelkader Bensalah doit enfin trancher sur une dernière question avant de lancer l’appel à la convocation officielle  du corps électoral : déterminer les membres et personnalités qui composeront l’autorité nationale indépendante en charge des élections. Mais selon nos sources, il est fort probable que Karim Younes sera reconduit pour diriger cette autorité indépendante et nationale aux côtés de plusieurs autres personnalités nationales pour organiser les futures élections présidentielles.

Source: Abdou Semmar

13 septembre 2019 |

Les commentaires sont clos.

Trouver des avocats par ordre alphabétique
Annuaire des Avocats Algérien – Powered by Avocat Algérien.
Aller à la barre d’outils