Le Ministre de la Justice Fait Revivre l’Idée de la Révision de la Constitution

0

Le ministre de la Justice et garde des Sceaux a abordé, lors de son passage hier 11 février sur les ondes de la Radio nationale, la révision de la Constitution évoquée par Abdelaziz Bouteflika dans sa lettre au peuple algérien.

Tayeb Louh a donné les grandes lignes de la réforme qui émanera de la volonté des participants à la conférence de consensus nationale qui sera organisée dans le cas de l’élection de Abdelaziz Bouteflika pour un cinquième mandat.

Le ministre déclare devant le forum de la Radio que les constantes nationales (arabité, islamité, amazighité et le caractère républicain) ne seront pas touchées, mais que la Constitution sera profondément révisée. La volonté du Président, dans le cas où il serait réélu pour un cinquième mandat, est de donner plus de prérogatives au pouvoir législatif. « La conférence du consensus nationale tranchera sur la profondeur de cette révision », a-t-il souligné.

Le ministre conclut sur la nécessité d’aller vers une plus grande justice sociale et de réduire les écarts entre les Algériens. Il impute ces disparités au système fiscal, qui devra être réformé, selon lui.

Rappelons que cette révision Constitutionnelle a été évoquée par le Président de la République dans sa lettre adressée aux Algériens et dans laquelle il a annoncé sa candidature aux élections présidentielles d’avril 2019.

Source: Ouazi Pi

15 février 2019 |

Les commentaires sont clos.

Trouver des avocats par ordre alphabétique
Annuaire des Avocats Algérien – Powered by Avocat Algérien.
Aller à la barre d’outils