Les chaînes de télévision privées seront régies par le droit algérien

0

Le ministre de la communication Amar Belhimer, a mis en avant l’impératif de régir les chaînes de télévision privées par le droit algérien.

Le ministre de la communication a souligné que l’audiovisuel constitue, également, un chantier important. Son encadrement représente un axe « majeur » du plan d’action du secteur. Il s’agit, dans ce cadre, de faire en sorte que les chaînes de télévision relevant du secteur privé soit de droit algérien.

Ces chaînes de télévision privées s’adressant au public algérien –une cinquantaine mais dont 6 seulement ont bénéficié d’une accréditation provisoire pour l’ouverture de bureaux de représentation en Algérie– sont actuellement régies par le droit étranger.

Une situation pour le moins anormale. Leur encadrement juridique pour réguler et organiser leur activité constitue une « urgence » dictée par un traitement de l’actualité nationale parfois « subjectif et contraire à la déontologie », voire « subversif », de la part de certaines d’entre-elles.

10 mai 2020 |

Les commentaires sont clos.

Trouver des avocats par ordre alphabétique
Annuaire des Avocats Algérien – Powered by Avocat Algérien.
Aller à la barre d’outils