Rapatriement des dépouilles des Algériens de l’étranger : ce qu’il faut savoir

0

Algérie – La question du rapatriement des dépouilles des Algériens décédés à l’étranger revient au devant de la scène. Un texte réglementaire a été promulgué par le Gouvernement liée au « Fonds de Solidarité pour les Ressortissants Algériens Décédés à l’étranger ». On rapporte pour vous les détails, ce mardi 28 décembre 2021.

En effet, le Gouvernement algérien vient de révéler un décret exécutif relatif au rapatriement des Algériens depuis l’étranger. Il s’agit de la mise en place des conditions du déroulement du compte d’affectation spécial. Celui qualifié de « Fonds de solidarité pour les ressortissants algériens décédés à l’étranger ».

Ce texte lié au rapatriements des dépouilles des Algériens morts à l’étranger, le ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra l’a fixé. Ainsi que les chefs de postes diplomatiques. Et consulaires. Soulignons par ailleurs que, suivant de nombreux facteurs, l’Algérie compte un bilan quantitatif difficile à cerner.

Cela en ce qui est du nombre de ses ressortissants partout dans le monde. Néanmoins, le Gouvernement algérien veille au service de sa population. Pareille chose sur et hors du territoire national. Le compte consacré aux rapatriement des dépouilles Algériens de l’étranger est créé par les responsables gouvernementaux.

Ce compte dédié donc au rapatriement des dépouilles des Algériens de l’étranger est en grande partie financé par les recettes de la délivrance des actes consulaires et de visas. Mais aussi par des dons. Et des legs. Cette opération permet de recouvrir toutes les dépenses de la prise en charge des rapatriements des corps des ressortissants algériens décédés en dehors du pays. 

Algériens de l’étranger : conditions de la prise en charge du rapatriement des dépouilles 

Effectivement, concernant le rapatriement des dépouilles des Algériens de l’étranger, selon la source du site spécialisé Algérie Eco, a rapporté les critères à remplir. Ainsi, le ministère des Affaires étrangères a établi les modalités de cette prise en charge. Alors, toute personne nécessiteuse décédée à l’étranger ou dont la famille justifie sa situation financière critique aura droit à une prise en charge.

C’est-à-dire le rapatriement de la dépouille. C’est ce qu’exhorte le décret n° 17-211 du 26 Chaoual 1438 correspondant au 20 juillet 2017. La nouvelle réglementation établie par le ministre des Affaires étrangères relative au « Fonds de solidarité pour les ressortissants algériens décédés à l’étranger », implique alors une possibilité.

Elle permet qu’en cas de décès d’un Algérien, sa famille pourra contacter les services d’un Consulat d’Algérie. C’est afin d’entamer éventuellement les procédures de rapatriement. L’État prendrait en charge exceptionnellement le rapatriement du défunt.

Source: Yousra O.

29 décembre 2021 |

Les commentaires sont fermés.

Trouver des avocats par ordre alphabétique
Annuaire des Avocats Algérien – Powered by Avocat Algérien.
Aller à la barre d’outils