OPINION: Le courrier qui n’arrive jamais à sa destination

0

Plusieurs citoyens se plaignent de la disparition et de la réception, avec un retard flagrant de lettres à caractère urgent, notamment des ordres d’appels au service national, à des concours, des convocations de la justice et des avis de pensions de retraite.

Plus de 20% du courrier des algériens se perd ou n’arrive jamais à sa destination. Par ailleurs, le délai d’arrivée du courrier enregistre un grand retard pouvant atteindre plus de 15 jours dans certaines régions.

Dans le cas des lettres fiscales envoyées par le bureau des impôts où le sujet est toujours d’actualité, plusieurs entreprises algériennes se plaignent de ne jamais avoir reçu de lettres. Les conséquences de ce problème se viennent sous la forme d’une majoration, surtaxations ou pénalités de retard qui s’appliquent directement contre les entreprises. L’institution des impôts ne souhaite pas reconnaître cette erreur et se borne à dire : « nous vous n’avons enyoyé la lettre » .

Sans prouver que le burean des impôts a envoyé la lettre (sans avis de réception ou accusé de réception) et sans s’assurer qu’une lettre de rappel a été aussi envoyée, cela est totalement injuste. L’institution des impôts a le devoir de s’assurer que le directeur de l’entreprise a bien reçu la lettre importante avant d’imposer une pénalité.

La performance de nos services des impôts en matière de communication est très faible et elle est loin des normes mondialement connues.

27 novembre 2018 |

Les commentaires sont clos.

Trouver des avocats par ordre alphabétique
Annuaire des Avocats Algérien – Powered by Avocat Algérien.
error: المحتوى محمي!!
Aller à la barre d’outils